Bienvenue sur Encyclodocs
Lundi 20 Novembre
il est 12:49

Recherche

Le TOP 10 des documents
en ligne

1 Modèle de Manuel Qualité ISO 9001 version 2008
2 Lettre Type de Proposition de Partenariat Commercial
3 Formulaire - Grille de Diagnostic ISO 9001 2008
4 Formation - La Norme ISO 9001 version 2008
5 Procédure - Gestion des Non-Conformités
6 Formulaire - Fiche de Prêt de Véhicule
7 Processus - Commercial
8 Modèle de Cartographie des Processus
9 Dissertation - La Libre Administration des Collectivités Territoriales
10 Formulaire - Support d'Audit Interne

Le saviez vous ?
Encyclodocs cest
8380 documents tlchargeables

Proposez vos documents et gagnez de largent
Les derniers documents
en ligne

17/11 Cours - Economie Générale
17/11 Dossier - La Distribution : Le Merchandising
17/11 Exposé - La Communication Stratégique
17/11 Exposé - L'Ethique des Affaires
17/11 Exposé - L'Economie Monétaire et Internationale
17/11 Dossier - Circuit R-L Série : Expérimentations
17/11 Cours - Le Marketing
17/11 Dossier - Comprendre le Comportement du Consommateur
17/11 Cours - Comprendre et Développer votre Force de Vente
17/11 Exposé - Publicité et Relations Publiques

Tlchargez tout de suite ce document
5.40 €

Cours - Sociologie Générale (Fascicule de Révisions)

> Sociologie > Dossiers
Date de cration : 06 Juin 2012
Nb de pages : 30
Type de document : Document Word
Affichage de la fiche : 1 418 fois
Dtails :

Plan détaillé :

Première partie : Quelques repères théoriques : Qu’est-ce que la sociologie ?

Chapitre Ier. La sociologie : son objet, sa démarche, ses méthodes

I. L'objet de la sociologie
II. Le raisonnement sociologique
A. Le souci d'expliquer les comportements humains exclusivement par des causes sociales
B. La nécessité de rompre avec le "sens commun"
1. Qu'est-ce que le sens commun ?
2. La rupture avec le sens commun, première condition de la démarche scientifique
3. Quelques difficultés de la rupture avec le sens commun
a) Le sens commun est toujours divers et ambigu
b) Les pièges de l'ethnocentrisme
c) Le sociologue, un scientifique immergé dans son objet d'étude
C. La recherche de l'objectivité et le rejet de tout jugement de valeur
D. La recherche de "lois sociales"
III. Bref aperçu sur les techniques de recherche sociologique
A. Le recueil de données préétablies (l'analyse documentaire ou "étude de traces")
B. Les données propres (produites par le chercheur lui-même)
1. L'observation
2. L'enquête
a) L'entretien
b) L'enquête quantitative (le sondage)
* Le concept d'"échantillon"
* L'interprétation des statistiques
c) Avantages et inconvénients de l'enquête quantitative
3. Un point commun entre toutes les techniques de recherche qui consistent à produire des données : le chercheur influence toujours la réalité qu'il étudie
C. Des méthodes de recherche complémentaires
Conclusion du premier chapitre

Chapitre II. Une opposition théorique fondamentale : l'action humaine est-elle socialement déterminée ?

I. Deux définitions de l'action sociale
A. La définition subjective et relationnelle de Max Weber
B. La définition objective d'Emile Durkheim
II. Deux façons de faire de la sociologie (compréhension / explication)
A. La compréhension des faits sociaux (Weber)
B. L'explication des faits sociaux (Durkheim)
C. Limites et complémentarité de ces deux approches
III. Deux courants théoriques opposés : individualisme méthodologique / déterminisme méthodologique
A. Raymond Boudon et l'individualisme méthodologique
1. L'individu comme acteur rationnel et autonome
a) Un acteur (relativement) autonome
b) Un acteur rationnel
2. Les phénomènes sociaux collectifs comme phénomènes "émergents"
a) Les phénomènes collectifs sont des "effets émergents"
b) Les "effets émergents" sont souvent des "effets pervers"
3. Quelques réflexions critiques sur l'individualisme méthodologique
B. Pierre Bourdieu et le déterminisme sociologique
1. "L'habitus" : une vision déterministe de l'action humaine
a) Définition de l'habitus : un "système de dispositions durables et transposables"
b) La genèse de l'habitus : une "incorporation" des conditions objectives d'existence
c) La notion d'habitus de classe
d) L'influence de l'habitus de classe sur quelques pratiques sociales
La photographie, les usages du corps, le langage, l'alimentation
2. Le "champ social"
a) La délimitation du champ social : un espace social spécifique
b) La composition du champ social : un ensemble d'agents et d'institutions
c) Un système de relations entre des positions sociales
d) Un espace à la fois concurrentiel et consensuel
* Un espace concurrentiel : la lutte pour un "enjeu" spécifique
* Un espace paradoxalement consensuel : l'accord sur l'enjeu
e) Un espace social inégalitaire : la notion de "capital"
f) Les stratégies des agents
* Les stratégies des dominants : des stratégies de conservation
* Les stratégies des dominés : des stratégies d'auto-exclusion ou de contestation
3. La domination et la violence symbolique
a) La domination
b) La violence symbolique
c) Quelques exemples de manifestations de la domination et de la violence symbolique
4. La sociologie de Bourdieu, une sociologie libératrice ?
C. Michel Crozier et la sociologie de l'action dans les organisations

Chapitre III. Le système culturel et son apprentissage

I. Le système culturel
A. Définition du système culturel
B. Les fonctions du système culturel
1. Deux fonctions sociales : l'identification et l'unification des groupes sociaux
2. Une fonction psychosociale : le modelage des personnalités individuelles
a) Jusqu'à quel point l'individu est-il modelé par la culture ?
b) Un modelage actif sur le plan cognitif, affectif et conatif
C. Les éléments du système culturel : normes et valeurs
1. Les normes sociales (ou règles)
a) Définition : qu'est-ce qu'une "norme sociale" ?
b) Les fonctions des normes sociales : des guides de conduite
c) La notion de "déviance"
2. Les valeurs : des guides d'évaluation
3. Les rapports entre les normes et les valeurs
D. Les lacunes de la notion de système socio-culturel
1. Le système culturel n'est pas totalement homogène
2. L'individu n'est pas totalement modelé par la culture
3. La culture n'est pas figée, elle est évolutive
4. Le système culturel n'est pas homogène, il est composé de "sous-cultures"
E. Statut social, rôle social
1. Le "statut social"
a) Définition : le statut social est la position de l'individu dans la société
b) Le statut social comme ensemble de droits
c) Le statut social comme ensemble de devoirs (un facteur contraignant)
2. Le "rôle social"
a) Définition : le rôle social est l'ensemble des comportements associés à un statut social
b) Le rôle social, un système de contraintes normatives propre à un statut social précis
c) La notion de "distance au rôle"
d) L'individu comme acteur d'un système de rôles différenciés
II. L'apprentissage de l'ordre socio-culturel : la socialisation
A. Définition : qu'est-ce que la socialisation ?
B. Les fonctions de la socialisation
1. Une fonction sociale : la transmission de la culture de génération en génération
2. Une fonction psychosociale : l'intégration de la culture à la personnalité des individus
3. Une fonction psychosociale : l'adaptation des individus à leur environnement social
C. Le processus de socialisation
1. Agents de socialisation, milieux de socialisation
2. Un processus multiforme
3. La socialisation, un processus passif d'inculcation ou un processus actif d'apprentissage ?
a) Le schéma culturaliste : la socialisation comme processus passif d'inculcation
b) Le schéma individualiste : la socialisation comme processus d'apprentissage actif, interactif et continu

Deuxième partie : Quelques grands champs de la sociologie

Chapitre IV. Les groupes sociaux dans la France contemporaine

I. Le débat théorique sur le découpage hiérarchique de la société
A. Deux systèmes hiérarchiques traditionnels : les castes et les ordres
B. Le concept de "classe sociale"
1. Le tournant du XIXe siècle : vers un découpage social en "classes"
2. La théorie marxiste des classes sociales
3. La définition moderne des classes sociales
C. Le concept de "strate sociale" ou de "couche sociale"
D. Classe sociale et strate sociale (ou couche sociale) : deux concepts fondamentalement différents
II. Les groupes sociaux dans la France contemporaine
A. Le "code des Professions et Catégories Sociales" (PCS) de l'INSEE
1. Le but : découper la population en quelques grandes "catégories sociales" homogènes
2. La construction du code des PCS
3. Brève description de la grille des PCS
4. Points communs et divergences entres les "catégories sociales", les classes sociales et les couches sociales
5. Le code des PCS : une classification fort utile et fort utilisée
B. Y a-t-il encore des classes sociales dans la société française ?
1. Le déclin du découpage social en classes
a) Les modifications de la population active
1°) Le déclin et l'effritement de la classe ouvrière
2°) L'explosion du secteur tertiaire
3°) Une société de plus en plus complexe
4°) La généralisation du travail féminin salarié
5°) Le développement de la mobilité sociale
b) Les modifications des conditions d'existence
1°) Une homogénéisation relative des niveaux de vie
2°) Le recul de la place temporelle du travail professionnel
c) Les modifications sur le plan politique et syndical
1°) Une transformation de la conflictualité sociale
2°) Une érosion de la polarisation idéologique
2. La persistance d'une certaine "polarisation" de la société française
a) La persistance des inégalités et des rapports de domination
b) Les limites des concepts de "moyennisation de la société" ou d'"embourgeoisement des classes populaires"
c) Une mobilité sociale toujours faible

Chapitre V. L'institution familiale en mutations

I. L'extrême diversité des formes de l'institution familiale
A. Quelques définitions
1. Les règles de filiation
2. Les règles de parenté
B. Le regard de l'anthropologue : à la rencontre de relations familiales "étranges"
C. Le regard de l'historien : la diversité des formes de famille en France avant l'époque moderne
D. La généralisation du modèle occidental et moderne de la famille nucléaire
II. La crise du modèle traditionnel de la famille nucléaire
A. La crise de l'institution matrimoniale
1. Le recul de la nuptialité
2. La montée de l'union libre
3. Le succès du PACS (Pacte civil de solidarité)
4. La hausse de la divortialité
5. Le déclin du couple ?
6. La diversification des formes de famille
a) L'augmentation du pourcentage de familles monoparentales
b) L'augmentation du pourcentage de familles recomposées
c) Le développement et la visibilité sociale accrue des couples homosexuels
B. Le recul de la fécondité
C. Le recul du modèle de la femme au foyer
D. L'évolution des rapports parents / enfants et des "styles éducatifs"
Conclusion du II. L'institution familiale en crise… ou en mutations ?
III. La résistance de l'institution familiale dans sa forme "traditionnelle"
A. La mise en couple
1. Du mariage arrangé au mariage d'affection
2. La persistance de l'homogamie sociale
3. Comment expliquer l'homogamie sociale ?
a) L'explication probabiliste : le "hasard" des rencontres
b) L'explication psychoculturelle : la convergence des habitus
c) L'explication économique : les stratégies des familles
4. Les inégalités hommes / femmes sur le marché matrimonial
B. Le fonctionnement des couples et la répartition des tâches domestiques
1. La répartition sexuée des tâches domestiques : quelques éléments chiffrés
2. La répartition sexuée des tâches domestiques : un processus routinier
3. Comment expliquer la répartition sexuée des tâches domestiques ?
4. Une situation contrastée selon les milieux sociaux
5. Le travail domestique, un facteur d'aliénation pour les femmes
C. La socialisation différentielle selon le sexe des enfants
D. Le rôle de la parenté élargie
1. La résistance de la parenté élargie
2. Les relations de solidarité à l'intérieur des réseaux de parenté
a) Les transferts financiers
b) Les "prestations domestiques" ou aides en nature
c) La circulation des connaissances et des informations
3. La "solidarité familiale" : la parenté comme facteur de protection sociale
4. Les limites et les effets pervers de la solidarité familiale : un accroissement des inégalités sociales
Conclusion. Comment interpréter les mutations de l'institution familiale en France ?

Chapitre VI. Le système scolaire

I. La genèse du système scolaire de masse
A. Jusqu'au milieu du XXe siècle, un système scolaire dual
B. Les facteurs de l'apparition d'une scolarisation de masse
C. La hausse de la scolarisation et du niveau moyen de diplôme
1. L'allongement de la scolarité
2. L'élévation du niveau moyen de diplôme
3. L'augmentation des effectifs et du budget de l'Education nationale
D. La persistance d'un clivage entre filières généralistes et filières techniques ou professionnelles
II. La question des inégalités devant l'école
A. Le discours méritocratique ou "l'idéologie du don"
B. Les inégalités devant l'école
1. Les inégalités selon l'origine sociale
a) Le double sens de la notion de "démocratisation"
b) Les inégalités sociales devant l'échec scolaire
c) Les inégalités sociales dans l'enseignement secondaire
d) Les inégalités sociales dans l'enseignement supérieur
2. Les inégalités selon le sexe
3. Les inégalités selon l'origine ethnique
4. Les "réussites paradoxales"
C. Par quels processus se creusent les inégalités devant l'école ? Le système scolaire, un espace concurrentiel
1. L'école, un "système de répartition et de classement"
2. La compétition entre les familles pour garantir aux enfants les meilleures "places" scolaires
3. À quelles familles et à quels enfants profitent les stratégies consuméristes ?
D. Comment expliquer les inégalités devant l'école ?
1. L'explication individualiste : les choix d'orientation sont rationnels en fonction de l'origine sociale et du sexe des élèves
3. L'explication déterministe : les enfants d'origine populaire et les filles subissent un effet de domination
a) Les inégalités selon l'origine sociale
b) Les inégalités selon le sexe
III. La crise du système éducatif
A. L'inadaptation de la pédagogie traditionnelle
1. La mise en évidence de la violence de l'école…
2. … et la diversification du public scolaire…
3. … ont conduit à la diffusion de pédagogies "modernes" ("l'élève au centre")
B. Le niveau scolaire : en hausse, stable, en baisse ?
C. Les diplômes servent-ils encore à quelque chose ?
1. Le diplôme n'est plus une garantie d'insertion professionnelle
2. Le diplôme n'est plus une garantie d'ascension professionnelle (le paradoxe d'Anderson)
3. Mais le diplôme demeure une protection forte contre la précarité et le chômage
D. L'expérience scolaire des élèves
1. Le grand désenchantement par rapport aux études
2. La montée d'un rapport défaitiste et / ou utilitariste au savoir, aux diplômes et à l'école
3. La montée de l'absentéisme et des violences à l'égard de l'école et des enseignants
Conclusion. La pénétration du référentiel libéral dans le champ éducatif

Chapitre VII. Le travail et le marché de l'emploi

I. L'évolution du contexte
A. L'accentuation des contraintes de rentabilité
1. Des clients de plus en plus exigeants
2. Le développement de la mondialisation et de la "concurrence extérieure"
3. L'accentuation des contraintes financières sur les entreprises cotées en Bourse
B. La vulnérabilité croissante des salariés
1. Le chômage de masse et les inégalités face au chômage
2. Le contexte idéologique : diffusion du libéralisme économique et de l'individualisme
3. Le contexte juridique : un processus de remise en cause de certains "acquis sociaux"
II. Les conséquences de ce nouveau contexte
A. Le développement de l'emploi précaire et "flexible"
1. Les besoins des employeurs en matière de "flexibilité"
2. La "flexibilité du contrat" : le développement des "formes particulières d'emploi"
3. La "flexibilité horaire" : le développement du temps partiel et des horaires atypiques
4. Le brouillage des frontières entre chômage, emploi et inactivité : le "halo du chômage"
B. La rigueur salariale, le développement des inégalités salariales et l'apparition des "travailleurs pauvres"
1. La "rigueur salariale" : une pression à la baisse (au moins relative) des revenus du travail
2. Le développement des inégalités salariales
3. Le développement de la "pauvreté laborieuse"
a) La diffusion des "bas salaires" et des "très bas salaires"
b) La hausse des "travailleurs pauvres"
c) "Salariés à bas salaire" et "travailleurs pauvres" : 2 populations qui ne se recoupent pas exactement
C. L'organisation du travail : l'intensification du travail et la dégradation des conditions de travail
1. Deux grands modèles concurrents d'organisation du travail
a) Le taylorisme : l'OST (Organisation Scientifique du Travail)
b) Le "management participatif"
2. Les conditions de travail dans la société française actuelle
a) La persistance d'organisations du travail de type tayloriste
b) Une intensification du travail et une dégradation des conditions de travail
c) En conséquence, une hausse des pathologies du travail
III. La situation particulière des femmes sur le marché de l'emploi
A. L'insertion massive des femmes sur le marché de l'emploi
B. Les handicaps des femmes sur le marché de l'emploi
C. La persistance des inégalités hommes / femmes sur le marché de l'emploi
1. Une moindre présence sur le marché de l'emploi, surtout pour les mères de plusieurs enfants
2. Un maintien dans des métiers sexués et un moindre accès aux responsabilités
3. Une plus grande déqualification (ou une plus grande dévalorisation des diplômes)
4. Une plus grande vulnérabilité face au temps partiel contraint
5. Des salaires moindres

Bibliographie

Description :

Il s’agit d’un fascicule particulièrement complet en deux parties constituant un cours de sociologie générale. Ce cours vous offrira un enseignement fondamental pour tout étudiant en sociologie, sciences sociales, droit, sciences politiques, des Instituts d’Études politiques, etc.
Ce document est d’une qualité exemplaire !
Il convient en outre de souligner qu'il peut parfaitement servir de fiche de révision non seulement pour les partiels mais aussi pour les travaux dirigés.


Envoyer cette fiche un ami

Acheter par carte bancaire Acheter par audiopass ou SMS



Acheter ce document et le tlcharger
>> Prix de vente TTC : 5.40 € <<
Pour accder ce contenu,
il vous faut 4 codes d'accs.

Pour savoir comment obtenir un code, cliquez sur le drapeau de votre pays :





Votre navigateur doit accepter les cookies
Cookies have to be enabled on your browser
Entrez le(s) code(s) d'accs
n1
n2
n3
n4

©2016 Copyright international www.encyclodocs.com - Tous droits réservés pour tous pays - All rights reserved worldwide - CNIL n°1351821 - Abonnez vous au flux RSS