Bienvenue sur Encyclodocs
Mercredi 25 Avril
il est 14:23

Recherche

Le TOP 10 des documents
en ligne

1 Modèle de Manuel Qualité ISO 9001 version 2008
2 Lettre Type de Proposition de Partenariat Commercial
3 Formulaire - Grille de Diagnostic ISO 9001 2008
4 Formation - La Norme ISO 9001 version 2008
5 Formulaire - Fiche de Prêt de Véhicule
6 Procédure - Gestion des Non-Conformités
7 Processus - Commercial
8 Modèle de Cartographie des Processus
9 Dissertation - La Libre Administration des Collectivités Territoriales
10 Formulaire - Support d'Audit Interne

Le saviez vous ?
Encyclodocs cest
8380 documents tlchargeables

Proposez vos documents et gagnez de largent
Les derniers documents
en ligne

17/11 Cours - Economie Générale
17/11 Dossier - La Distribution : Le Merchandising
17/11 Exposé - La Communication Stratégique
17/11 Exposé - L'Ethique des Affaires
17/11 Exposé - L'Economie Monétaire et Internationale
17/11 Dossier - Circuit R-L Série : Expérimentations
17/11 Cours - Le Marketing
17/11 Dossier - Comprendre le Comportement du Consommateur
17/11 Cours - Comprendre et Développer votre Force de Vente
17/11 Exposé - Publicité et Relations Publiques

Tlchargez tout de suite ce document
3.60 €

Explication de Texte - Nietzsche, Vérité et Mensonge au Sens Extra-Moral in Œuvres, Tome I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2000, pp. 407-408

> Philosophie > Méthodes
Date de cration : 22 Avril 2012
Nb de pages : 8
Type de document : Document PDF
Affichage de la fiche : 4 379 fois
Dtails :

Plan du commentaire :

Introduction

1/ Thème
2/ Problématique
3/ Thèse
4/ Plan

Première partie : Généalogie de la pensée conceptuelle
Transition

Deuxième partie : Réfutation de la conception traditionnelle de la connaissance théorique et morale

Conclusion
1/ Synthèse
2/ Intérêt
3/ Limite

Description :

- Thème de l’œuvre : faire la généalogie du langage, c'est-à-dire remonter aux origines de l’institution des langues et aux matériaux de la pensée (concepts) afin de montrer que la possibilité même de dire le monde tel qu’il est, fait problème. C’est donc les notions communes, c'est-à-dire, selon Nietzsche, les notions morales ou sociales, de la vérité et du mensonge, qui doivent être remises en question au profit d’une signification plus adéquate : extra-morale.
- Thème de l’extrait : dans ce texte, Nietzsche propose plus spécifiquement de mettre au jour le processus de formation des concepts, ordinairement conçus comme les outils de notre connaissance, donnant un accès possible à la vérité.


Extrait à commenter :

Nietzsche, Vérité et Mensonge au sens extra-moral
in Œuvres, Tome I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2000, pp. 407-408

« Pensons encore une fois plus particulièrement à la formation des concepts : tout mot devient immédiatement concept dans la mesure où il n’a précisément pas à rappeler en quelque sorte l’expérience originelle unique et absolument singulière à qui il est redevable de son apparition, mais où il lui faut s’appliquer simultanément à d’innombrables cas, plus ou moins analogues, c'est-à-dire à des cas qui ne sont jamais identiques à strictement parler, donc à des cas totalement différents. Tout concept surgit de la postulation de l’identité du non-identique. De même qu’il est évident qu’aucune feuille n’est jamais tout à fait identique à une autre, il est tout aussi évident que le concept feuille a été formé à partir de l’abandon de ces caractéristiques particulières arbitraires, et de l’oubli de ce qui différencie un objet d’un autre. Il fait naître l’idée qu’il y aurait dans la nature, indépendamment des feuilles, quelque chose comme la « feuille », une forme en quelque sorte originelle, d’après laquelle toutes les feuilles seraient tissées, dessinées, découpées, colorées, plissées, peintes, mais par des mains si malhabiles qu’aucun exemplaire n’en sortirait assez convenable et fidèle pour être une copie conforme de l’original. Nous disons d’un homme qu’il est honnête ; nous nous demandons pourquoi il a agi aujourd’hui si honnêtement. Nous répondons communément : c’est à cause de son honnêteté. L’honnêteté ! Ce qui signifie à nouveau que la feuille est la cause des feuilles. Et nous ne savons même absolument rien d’une qualité essentielle qui s’appellerait l’honnêteté, mais nous connaissons pourtant de très nombreuses actions individualisées, et par conséquent dissemblables, que nous postulons identiques en écartant ce qui les différencie, et que nous désignons alors comme des actions honnêtes, à partir desquelles pour finir nous formulons une qualitas occulta sous le terme : l’honnêteté. »


Envoyer cette fiche un ami

Acheter par carte bancaire Acheter par audiopass ou SMS



Acheter ce document et le tlcharger
>> Prix de vente TTC : 3.60 € <<
Pour accder ce contenu,
il vous faut 2 codes d'accs.

Pour savoir comment obtenir un code, cliquez sur le drapeau de votre pays :





Votre navigateur doit accepter les cookies
Cookies have to be enabled on your browser
Entrez les codes d'accs
n1
n2

©2016 Copyright international www.encyclodocs.com - Tous droits réservés pour tous pays - All rights reserved worldwide - CNIL n°1351821 - Abonnez vous au flux RSS