Bienvenue sur Encyclodocs
Mardi 30 Mai
il est 07:20

Recherche

Le TOP 10 des documents
en ligne

1 Modèle de Manuel Qualité ISO 9001 version 2008
2 Lettre Type de Proposition de Partenariat Commercial
3 Formulaire - Grille de Diagnostic ISO 9001 2008
4 Formation - La Norme ISO 9001 version 2008
5 Formulaire - Fiche de Prêt de Véhicule
6 Procédure - Gestion des Non-Conformités
7 Processus - Commercial
8 Modèle de Cartographie des Processus
9 Dissertation - La Libre Administration des Collectivités Territoriales
10 Formulaire - Support d'Audit Interne

Le saviez vous ?
Encyclodocs cest
8380 documents tlchargeables

Proposez vos documents et gagnez de largent
Les derniers documents
en ligne

17/11 Cours - Economie Générale
17/11 Dossier - La Distribution : Le Merchandising
17/11 Exposé - La Communication Stratégique
17/11 Exposé - L'Ethique des Affaires
17/11 Exposé - L'Economie Monétaire et Internationale
17/11 Dossier - Circuit R-L Série : Expérimentations
17/11 Cours - Le Marketing
17/11 Dossier - Comprendre le Comportement du Consommateur
17/11 Cours - Comprendre et Développer votre Force de Vente
17/11 Exposé - Publicité et Relations Publiques

  >

Dossier - Les 32 Vérités - 04/04/2016 - 5.4 €

"Inventaire" méthodique -en forme de déduction axiomatisée- de toutes les positions philosophiques sur le thème majeur de la VERITE, à partir de l'analyse par Russell des fondements du système de Leibniz.

Cours - La Méthode de la Dissertation en Philosophie - 11/12/2015 - 1.8 €

Petite aide pour aider à faire une dissertation en philosophie. Niveau: Terminal

Cours - Comment Rédiger une Dissertation Correcte en Philosophie ? - 07/07/2014 - 3.6 €

Ceci est une méthodologie pour l'épreuve écrite au Bac de Philosophie.

Dossier - L’Epreuve de Philosophie au Baccalauréat : La Dissertation et le Commentaire de Texte - 21/11/2012 - 3.6 €

Il s’agit d’une méthodologie de la dissertation et du commentaire de texte en philosophie reprenant des conseils essentiels pour réussir cette épreuve du baccalauréat. Ce document destiné en premier lieu aux élèves de Terminales des sections générales, reprend les éléments de méthode qu'il est nécessaire de maîtriser pour votre réussite à l’examen.

Méthode - Traiter l'Epreuve de Philosophie au Baccalauréat : La Dissertation et le Commentaire de Texte - 11/11/2012 - 3.6 €

Il s’agit d’une méthodologie de la dissertation et du commentaire de texte en philosophie reprenant des conseils essentiels pour réussir l’épreuve du baccalauréat. Ce document destiné en premier lieu aux élèves de Terminales des sections générales, reprend les éléments de méthode qu'il est nécessaire de maîtriser pour votre réussite à l’examen.

Explication de Texte - Nietzsche, Vérité et Mensonge au Sens Extra-Moral in Œuvres, Tome I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2000, pp. 407-408 - 22/04/2012 - 3.6 €

- Thème de l’œuvre : faire la généalogie du langage, c'est-à-dire remonter aux origines de l’institution des langues et aux matériaux de la pensée (concepts) afin de montrer que la possibilité même de dire le monde tel qu’il est, fait problème. C’est donc les notions communes, c'est-à-dire, selon Nietzsche, les notions morales ou sociales, de la vérité et du mensonge, qui doivent être remises en question au profit d’une signification plus adéquate : extra-morale. - Thème de l’extrait : dans ce texte, Nietzsche propose plus spécifiquement de mettre au jour le processus de formation des concepts, ordinairement conçus comme les outils de notre connaissance, donnant un accès possible à la vérité. Extrait à commenter : Nietzsche, Vérité et Mensonge au sens extra-moral in Œuvres, Tome I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2000, pp. 407-408 « Pensons encore une fois plus particulièrement à la formation des concepts : tout mot devient immédiatement concept dans la mesure où il n’a précisément pas à rappeler en quelque sorte l’expérience originelle unique et absolument singulière à qui il est redevable de son apparition, mais où il lui faut s’appliquer simultanément à d’innombrables cas, plus ou moins analogues, c'est-à-dire à des cas qui ne sont jamais identiques à strictement parler, donc à des cas totalement différents. Tout concept surgit de la postulation de l’identité du non-identique. De même qu’il est évident qu’aucune feuille n’est jamais tout à fait identique à une autre, il est tout aussi évident que le concept feuille a été formé à partir de l’abandon de ces caractéristiques particulières arbitraires, et de l’oubli de ce qui différencie un objet d’un autre. Il fait naître l’idée qu’il y aurait dans la nature, indépendamment des feuilles, quelque chose comme la « feuille », une forme en quelque sorte originelle, d’après laquelle toutes les feuilles seraient tissées, dessinées, découpées, colorées, plissées, peintes, mais par des mains si malhabiles qu’aucun exemplaire n’en sortirait assez convenable et fidèle pour être une copie conforme de l’original. Nous disons d’un homme qu’il est honnête ; nous nous demandons pourquoi il a agi aujourd’hui si honnêtement. Nous répondons communément : c’est à cause de son honnêteté. L’honnêteté ! Ce qui signifie à nouveau que la feuille est la cause des feuilles. Et nous ne savons même absolument rien d’une qualité essentielle qui s’appellerait l’honnêteté, mais nous connaissons pourtant de très nombreuses actions individualisées, et par conséquent dissemblables, que nous postulons identiques en écartant ce qui les différencie, et que nous désignons alors comme des actions honnêtes, à partir desquelles pour finir nous formulons une qualitas occulta sous le terme : l’honnêteté. »

Cours - La Dissertation Philosophique : Comment Elaborer un Travail Préparatoire ? - 28/02/2011 - 3.6 €

Si l’on pose le sujet suivant, « dans quelle mesure peut-on se libérer du passé ? », nous allons tenter d’analyser les termes du sujet de baccalauréat. Il y a une mise en évidence des niveaux de signification. Tout d’abord, « dans quelle mesure », nous renvoie à l’idée d’un processus qui suppose des limites, on aurait pu lire, « jusqu’à quel point », ou encore, « dans quelles conditions » ? « Peut-on », nous tourne vers une possibilité problématisée en fait, cela signifie, est il possible de…? Ou en droit, « est il permis de…? » « Se libérer », est un verbe à la forme pronominale qui désigne un processus de libération, d’affranchissement, cela veut dire, se rendre libre. « Du passé », comprend ce qui a été vécu antérieurement, nous avons deux types de passé, le passé individuel, biographie personnelle et le passé collectif, l’histoire. La question est à voir, après ce découpage en plusieurs expressions, quelle signification peut-on donner à l’énoncé saisi comme un tout ? Il s’agit de savoir comment le sujet humain indéfini, « on », peut s’émanciper d’un passé posé comme aliénant ou générateur de servitude ? Quels sont les niveaux de signification du sujet ? Ils sont ici déterminés par les deux sens possibles du mot passé, qui engagent la réflexion dans deux directions distinctes, l’histoire collective ou personnelle. (...)

Cours - Comment Concevoir et Rédiger une Introduction en Philosophie ? - 27/02/2011 - 3.6 €

Il ne s’agit pas d’une pure présentation du sujet. Il faut au contraire poser un problème, introduire est en fait soulever un problème qu’il faudra résoudre dans le développement. Le candidat devra valoriser le sujet. Il ne faut pas supposer le sujet connu du lecteur, le texte de l’introduction doit être animé d’une démarcher thématique visant à présenter le sujet et à dégager la nécessité d’une réflexion. L’idée directrice du mouvement de l’introduction a deux exigences. Il s’agit d’acheminer le sujet et de mettre en évidence un problème qu’il faut constituer dans le mouvement même de cette présentation discursive. Nous mettrons en avant l’idée que le sujet ne forum pas immédiatement le contenu explicite d’un problème. Il appartient en fait au travail préparatoire de mettre en place ce problème de façon aussi complète que possible, l’introduction doit avoir pour finalité de le désigner, de le faire émerger au moins dans ses grandes lignes, pour inaugurer en quelque sorte le mouvement général de la réflexion et de l’approfondissement. Il ne faut donc pas se contenter d’une introduction anecdotique, comme par exemple, « de tout temps, l’homme a réfléchi sur le problème ». (...)

Cours - Exemples pour Rédiger une Conclusion en Philosophie - 27/02/2011 - 3.6 €

Le bilan de la réflexion débouche donc sur une ouverture qui permet de réinsérer l’acquis, de le restituer, dans un ensemble de problèmes. Comment effectuer ce redéploiement du problème ? Nous allons le voir par l’intermédiaire de deux applications différentes sur la base de deux sujets différents de philosophie : - L’histoire peut elle être une science ? - Faut-il avoir peur de ses désirs ? (...)

Cours - Comment Concevoir et Rédiger une Conclusion en Philosophie ? - 27/02/2011 - 3.6 €

La dissertation est une réflexion en acte, un cheminement où l’argumentation s’approfondit de façon progressive. Le but et la finalité de la conclusion sont de faire le point de dresser le bilan de la réflexion. Pour cela on dégage les propositions établies au long du devoir en les formulant de manière concise en rapport avec le sujet qui doit être mentionné de nouveau pour bien revenir à la solution de problématique trouvée. Le bilan de la réflexion comporte deux aspects complémentaires. Il s’agit tout d’abord d’un recensement synthétique des conclusions partielles établies au cours de la dissertation. En outre, il faut insister sur l’éclairage différentiel de ce bilan synthèse par la mobilisation de références qui relativisent le devoir et l’ouvrent sur d’autres perspectives. Par conséquent, la fonction de la conclusion est en ce sens irremplaçable car elle permet de résumer l’acquis d’une réflexion, de connecter l’ensemble de la démarche au sujet en précisant tout à la fois la portée et les limites de l’analyse effectuée. Nous pouvons résumer la fonction de la conclusion en deux temps par les deux expressions suivantes. - Bilan synthèse. - Limites et ouverture. (...)

Cours - Analyse d'un Enoncé en Philosophie : Toute Valeur est-elle Relative ? - 27/02/2011 - 3.6 €

Nous allons tenter de proposer une analyse d’un énoncé en philosophie à partir d’un sujet bien précis et de le mettre en pratique dans le cadre d’un devoir au niveau des trois analyses possibles au baccalauréat de philosophie, à savoir, l’analyse descriptive, l’analyse fonctionnelle et l’analyse génétique. Sujet : toute valeur est elle relative ? Mise en place du problème Nous allons mettre en place le travail préparatoire, l’analyse de l’énoncé et du problème. La question telle qu’elle est formulée envisage la relativité comme un attribut essentiel de la valeur. On peut reformuler le sujet de cette manière, toute valeur est elle, dans son essence, par nature relative ? (...)

Cours - Comment Faire une Explication de Texte du Bac de Philosophie dans les Séries Technologiques ? - 27/02/2011 - 3.6 €

Le commentaire de texte au BAC est basé sur un texte d'une longueur de 10 à 20 lignes, d'un auteur figurant dans la liste du programme. Pour les séries technologiques, l'explication de texte est guidée par des questions, en général trois ou quatre, posées après le texte. La dernière question est souvent une discussion, qui vous invite à réfléchir sur l'un des problèmes soulevés. Pour étudier les techniques nous prendrons pour exemple un extrait d'un texte de Hume. Nous verrons comment il vous faut gérer votre réflexion pour cerner l’ensemble d’un texte à étudier au bac et répondre aux questions, depuis la thèse de l’auteur jusqu’à la question relative à la discussion. (...)

©2016 Copyright international www.encyclodocs.com - Tous droits réservés pour tous pays - All rights reserved worldwide - CNIL n°1351821 - Abonnez vous au flux RSS